Photo de l'intervention de Madame Soraya AMRANI-MEKKI

 

 

 

Le 5 mai 2022, près de 140 professionnels, élus et bénévoles d’associations se sont retrouvés à l’hôtel du Département de Rouen pour assister au colloque organisé par le CDAD de Seine-Maritime à l’occasion du vingtième anniversaire de sa constitution.

 

 

Au cours de cette journée dont les travaux ont été introduits par Monsieur Bertrand BELLANGER, président du Département et Madame Valérie DELNAUD, présidente du tribunal judiciaire de Rouen et du CDAD de Seine-Maritime, différents intervenants se sont succédés pour traiter des thématiques suivantes :

  • Les enjeux de l’accès au droit des personnes en situation de vulnérabilité
  • La présentation d’actions mises en place par le CDAD de Seine-Maritime : l’accès au droit des jeunes, des gens du voyage, des personnes en situation de précarité économique
  • La présentation d’actions mises en place au niveau national
  • L’accès au droit de demain : prospectives.

Sont intervenus :

  • Soraya AMRANI-MEKKI, professeure agrégée à la faculté de Nanterre, vice-présidente de la commission nationale consultative des droits de l’homme
  • Dominique AUPIERRE, présidente du relais d’accueil des gens du voyage de Sotteville-lès-Rouen
  • Joanne BARBOSA, juriste-coordinatrice du CDAD de Seine-Maritime
  • Georges BOUHELIER, président des Restos du cœur de la région rouennaise
  • Philippe CAILLOL, chef du service de l’accès au droit et à la justice et de l’aide aux victimes du ministère de la Justice
  • Marina CHAUVE, membre de la commission accès au droit et à la justice du conseil national des barreaux
  • Marie-Aleth GRARD, présidente d’ATD Quart-Monde
  • Anne-Sarah KERTUDO, directrice de l’association droit pluriel
  • Marianne MORINEAU, enseignante du collège Camille Claudel de Rouen
  • Florence THIBAUDEAU-RAINOT, première vice-présidente du Département en charge des solidarités humaines, adjointe au maire du Havre

Les échanges de ce colloque vont permettre d’enrichir les travaux qui vont prochainement s’ouvrir afin de développer de nouvelles actions à destination des personnes en situation de vulnérabilité, notamment les personnes en perte d’autonomie du fait de l’âge ou de leur état de santé.

 Photo de l'intervention de Madame Marie-Aleth GRARD, présidente d'ATD Quart-monde Photo des intervenants de la 2nde table ronde 
Photo des intervenants de la 1ère table ronde